Les communistes de la Seine-Saint-Denis à l’offensive

Publié le par Les communistes de L'Ile Saint Denis

Ile-St-Denis-MGphoto--012.jpgLe samedi 1er décembre a eu lieu, à Stains l'assemblée extraordinaire des communistes du département, à laquelle ont participé plusieurs délégués de L'Ile St Denis. A l'issue de cette réunion un communiqué de presse de la fédération est paru. 
Les communistes de l'Ile Saint denis ont désigné Nicolas Flamand pour les représenter à l'assemblée extraordinaire nationale les 8 et 9 décembre à la grande Arche de La Défense.    

Communiqué de presse de la Fédération du PCF 93 du
4 décembre 2007
Les communistes de Seine-Saint-Denis, réunis en Assemblée générale à Stains, le 1e décembre 2007, ont affirmé :
• Leur volonté de riposter à Sarkozy. Depuis six mois Sarkozy met en œuvre son véritable programme : « dévaliser les pauvres aux profits des riches ». Le projet des communistes est exactement inverse : il s’agit de redistribuer l’extraordinaire richesse produite par notre pays au bénéfice du progrès social et écologique de tous. Les avancées sociales (retraite, formation, santé, culture,…) sont les seuls moteurs possibles d’une croissance saine et durable.
• La nécessité d’une visée communiste de notre temps, faisant de la démocratie son vecteur, et permettant de dépasser le capitalisme ainsi que toutes les formes d’aliénations et d’exploitations pour aller vers une civilisation de l’émancipation pleine et entière de chaque individu. Cela implique de donner enfin à cette visée, le Parti capable de l’incarner politiquement.
• Une ambition pour la Seine-Saint-Denis. Avec la contribution et la lutte de toute la population, les élus communistes ont fait de ce département, une terre de dynamisme économique, de solidarité et d’écologie. Maintenant les communistes de Seine-Saint-Denis revendiquent le respect, l’égalité, l’altérité et la fraternité pour le 93. Car c’est dans ce département monde, jeune et rebelle que s’écrira pour une bonne partie l’avenir de la France. Cela nécessite en 2008, dans les luttes et dans les urnes, le rassemblement de toutes les forces de gauche contre la droite et l’extrême droite.
Pantin, le 3 décembre 2007.

Commenter cet article