Actualité: éducation, palme d'or, OGM, Livret A

Publié le par Les communistes de L'Ile Saint Denis

Education : Un désaveu Populaire

 

O.G.M. service minimum : devant le désaveu populaire qui s’affirme, le Gouvernement s’enfonce dans une logique qui consiste à tout imposer, quoi qu’il en coûte. La grève du 15 Mai, la journée d’action du 24 Mai ont été marquantes dans nombre de secteurs de la fonction publique.

 C’est la confirmation du rejet grandissant des choix gouvernementaux.

 

En matière éducative, l’addition est très lourde : suppression de postes, (Réseau d’aide à l’Ile St Denis) salaires bloqués, révision des programmes sans aucune concertation et sans attendre les résultats de la réforme précédente, risque de ségrégation accrue par la suppression de la carte scolaire…. Nous sommes à l’opposé de l’ambition éducative base de tout redressement  national exigeant des moyens  et non les restrictions et privatisations actuellement mises en œuvre.

 Le gouvernement a tout tenté pour diviser le mouvement : jouer les familles contre les personnels éducatifs en essayant de mobiliser l’opinion autour d’un service minimum Anti-grève sans se soucier des

non remplacements tout au long de l’année. C’est un échec, malgré le soutien de M. Le Pen !

 L’ampleur du mouvement dépasse largement la seule question de la préservation des postes d’enseignants.

 Toute la fonction publique est dans le collimateur des suppressions de postes, du blocage des salaires et du dépeçage des statuts ( Santé, magistrature..). le pays se sent concerné par ces mouvements car l’attaque frontale menée par Szarkozy contre les politiques et Investissements publics dans un mouvement de précarisation aggravée du pays, fait légitimement craindre à des millions de familles pour eux-mêmes et leurs enfants.

 

Après ces journées, la réponse présidentielle, provocatrice, ne peut

que grandir.

 

Les sondages témoignent : 60% de l’opinion soutien ces mouvements.

 

 Et si tous les fronts s’unissaient contre lui ?....

 

 

 

 

Palme d'Or du Festival de Cannes: la Premère pour la france depuis ...+ de20 Ans.

Elle concerne des élèves de Z.E.P. du XXéme Arrdmt de Paris. 

A l'évidence c'est un bon soutien aux luttes en cours dans l'Education.

Merci à Laurent Cantet et aux élèves du « collège difficile » Françoise Dolto de Paris XX

 

 

 

O.G.M.    Motion  Chassaigne (P.C.F.) adoptée,

 

                  le pouvoir passe en force contre la                                      représentation Nationale.

 

Le coup de théatre est survenu avec l’adoption de la motion Chassaigne ( 136 voix contre 135).

 Très contesté, le projet de loi contre les O.G.M. a été victime de la forte mobilisation des Députés de Gauche et de défection de plusieurs députés de Droite, conscients de l’opposition de 80% de l’opinion.

 L’opposition de gauche avait affiché sa volonté de combattre un projet jugé « mauvais et dangereux »

 André Chassaigne avait souligné » le caractère dangereux de l’ensemble du projet car porteur de la généralisation des O.G.M. en France ».

 

 Une Sénatrice U.M.P. avait lancé »un ultime appel à la raison » à ses collègues de la majorité, pour qu’ils introduisent comme définition du « sans O.G.M. »  le seuil scientifique de 0,1%.

 

Manifestant son mépris  pour la représentation Nationale, y compris dans ses rangs, le gouvernement a fait adopter un nouveau texte alors même que 67% de l’opinion, juge positif que le projet  gouvernemental ait été rejeté.

 

<<<<<<<<<<<<<<<<<++++++++++++++++++>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

 

             Livret A des Caisses d’Epargne

 

Le «  Casse «  du siècle :

 

 50 à 60 Mds € tombent dans les poches des Banquiers afin de les aider à se remettre de la crise des « Subprimes » américaines.

 

Le gouvernement confie aux banques 30% du total des Dépôts des Livrets  A : bien plus que ce que demandait la Commission Européenne à la Concurrence !

 

 Les Banques, seules, ont participé aux travaux de la Commission mise en place par Bercy.

 

  Ni les associations de consommateurs, ni le monde des H.L.M. à qui cet argent va manquer pour les Réhabilitations, ni les Elus locaux gestionnaires du parc social, n’ont été consultés.

 

 

Commenter cet article